Visitez le Musée des Arts Forains et le Festival du Merveilleux

Connaissez-vous le Musée des Arts Forains à Paris ? C'est un musée spectacle insolite, empli d'objets du XIXème et du XXème siècle, autour des thèmes du cabinet de curiosités et de la fête foraine. Lieu étourdissant et dépaysant, il se visite toute l'année mais accueille du 26 décembre 2018 au 6 janvier 2019 le tant attendu Festival du Merveilleux.


Festival du Merveilleux, des fééries plein les yeux

Fêtez Noël de manière originale et inoubliable avec le Festival du Merveilleux ! Le Musée des Arts Forains vous ouvre ses portes pour une atmosphère baignée d'insolite et de magie, d'émerveillement et de bizarreries. Du 26 décembre au 6 janvier, vous y verrez des animations farfelues et fantastiques. Vous pourrez essayer de superbes manèges vintage, tous plus somptueux les uns que les autres, avec cet air indéchiffrable qui les situe entre le beau et l'effrayant. Des spectacles de jonglage et de clown, d'humour et d'acrobaties sont également prévus, pour vous ébahir et vous mettre des étoiles plein les yeux. Idéal pour une sortie familiale, le Festival du Merveilleux a plus d'une surprise dans son sac !

 

Hôtel Pavillon Bastille, votre établissement favori

Pour votre escapade parisienne avec votre famille, privilégiez un hôtel central, confortable et cosy. L'Hôtel Pavillon Bastille vous accueille dans son ravissant immeuble situé dans le XIIème arrondissement, proche de la Gare de Lyon, de la Place de la Bastille et des Quais de Seine. Élégant, lumineux, très bien desservi par les transports en commun, l'Hôtel Pavillon Bastille est parfait pour un séjour en solo, en amoureux ou en famille. Si vous réservez sur le site officiel, le petit déjeuner est offert tous les matins, pour un moment sain et gourmand, plein de vitamines. Réservez dès maintenant votre séjour pour le Festival du Merveilleux !

 

******

Pour plus d'informations :

- Musée des Arts Forains
- Festival du Merveilleux


Hotel Pavillon Bastille, un hotel 3 étoiles à deux pas de la Place de la Bastille

Retour aux articles